Nos partenaires s’engagent ! avec le Général Bertrand Ract Madoux

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Général Bertrand Ract Madoux, ancien CEMAT
et membre de Synopia.

1/ La cohésion au travail, c’est quoi pour vous ?

Tout travail implique le regroupement de personnes, toutes engagées vers la réussite et l’atteinte des objectifs, mais toutes différentes de par leur personnalité, leurs compétences, leur expérience. Il y a donc une ardente obligation pour le responsable à agir pour coordonner l’action de chacun, à cultiver un sentiment d’appartenance au groupe et la fierté associée. S’appuyant sur la compétence de chacun, à commencer par la sienne, il devra définir la part qui revient à chacun et obtenir l’adhésion de tous à la raison d’être et à la stratégie choisies. Ce travail de conviction, dont la pertinence se retrouve dans toutes les évolutions récentes de l’entreprise, est avant tout un travail sur les hommes et les femmes, leur écoute, leur management, leur formation et leur progression.La cohésion qui en découle est un facteur majeur d’efficacité, particulièrement quand survient la crise.

2/ Quel est le principal impact de la crise sanitaire sur la cohésion au travail ?

Par l’application de protocoles visant tout particulièrement à éviter les contacts humains et par la généralisation du télétravail, il est évident que l’on agit à rebours de ce qui est favorable à la cohésion au travail.

Il est certain également que la crainte de la contagion rend plus méfiant chacun d’entre nous vis-à-vis de son prochain, au travail comme dans la vie quotidienne.

Cette crise secoue notre société, sans doute de manière encore plus profonde qu’on ne le perçoit aujourd’hui. Il convient donc d’évaluer les conséquences de cette crise ainsi que celles des mesures associées, ce qui est rendu difficile par le changement permanent de situation, imputable à une gestion de la crise au jour le jour. En fonction du nouvel équilibre qui sera celui de l’entreprise une fois la crise passée, il faudra alors mettre en œuvre toutes les mesures d’adaptation permettant de restaurer au mieux la cohésion au travail.

3/ Pourquoi participer à l’Académie Synopia? 

C’est précisément le constat établi par les deux premières questions qui m’a incité à participer à l’Académie Synopia. Passionné par le management des hommes et des femmes qui m’ont été confiés durant des années, avec une recherche constante d’adhésion, de cohésion et donc in fine de confiance, je suis très intéressé d’apporter éventuellement ma pierre à la recherche des solutions qui permettront de restaurer au mieux la cohésion dans notre pays et nos entreprises.Je pense qu’à nouveau Synopia est tout à fait dans son rôle en éclairant la réflexion des personnes de bonne volonté cherchant à améliorer la condition de leurs concitoyens et la gouvernance de leur pays.

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
RT @BFMTV:William Dab, épidémiologiste et ancien Directeur Général de la Santé: "On n'a jamais rendu obligatoire un vaccin do… https://t.co/MMxx4VwOLl
RT @gkierzek:«Le passe sanitaire pourrait aggraver l'épidémie» https://t.co/zj8HmCypup via @Le_Figaro
RT @LindaKebbab:Un collègue de la BAC de #Créteil gravement brûlé à #BonneuilSurMarne. 40 pourris ont attaqué sa patrouille et dépo… https://t.co/MzoQVRjbVN
RT @Padrouga:@francoisedegois En Italie: Antonio Magi, Président de l'Ordre des Médecins : «Les vaccinés sont aussi contaminants… https://t.co/sDlPNxdP7O
Une ligne claire, le respect de sa parole et de l’humilité. C’est comme cela que l’on fabrique du consentement et q… https://t.co/L7pahXjkWW
Load More...
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS