Nos partenaires s’engagent ! avec Dominique Lamoureux

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Dominique Lamoureux est Président du Cercle d’Ethique des Affaires

1/ La cohésion au travail, c’est quoi pour vous ?  

Aujourd’hui, une transformation de la gouvernance des entreprises s’impose pour répondre aux mutations des écosystèmes, mais aussi, en interne, pour adapter leur management aux nouvelles demandes sociales et sociétales ou à la révolution numérique. 

Ces ruptures interpellent à l’évidence les concepts liés à cohésion au travail.

Pour reprendre la formule bien connue, qui suggère de passer de « la verticalité du pouvoir à l’horizontalité du savoir », il est nécessaire de reconstruire des modes de cohésion qui s’appuient sur les notions d’entreprises libérées ou d’holacratie. Ces démarches sont à l’évidence sources de valeur, d’agilité mais aussi de créativité, en un mot de plus d’intelligence collective.

En revanche, l’émergence d’une cohésion renouvelée impose d’encourager la confiance, le respect et l’exemplarité. En un mot, de promouvoir l’éthique, non pas une éthique subie, mais une éthique voulue et partagée.

2/ Quel est le principal impact de la crise sanitaire sur la cohésion au travail ?

La pandémie de la Covid-19 joue un rôle critique en tant que révélateur de phénomènes plus globaux et plus structurels qui marquent le nouveau siècle. « L’arbre Covid » ne doit pas cacher la forêt des grands défis que posent le dérèglement climatique, l’accroissement des inégalités et surtout la crise des institutions, avec une perte inexorable de confiance dans leurs représentants. Les nouvelles technologies – comme l’intelligence artificielle ou l’explosion des réseaux sociaux – accélèrent ces mutations.

La multiplication des réunions Zoom comme le développement du télétravail ne sont que la face émergée de l’iceberg. Les nouvelles exigences sont beaucoup plus profondes et portent sur la notion de valeur et de sens, en précisant que ces  demandes ne sont pas exclusivement portées par les « Millenials » mais pas l’ensemble des salariés. L’injonction de la loi Pacte imposera aux entreprises de concevoir des « raisons d’être » avec rigueur et sincérité, en les ayant élaborées avec l’ensemble des salariés et chacune des parties prenantes de l’organisation

3/ Pourquoi participer à l’Académie Synopia? 

Synopia est engagé avec talent dans sa mission de think-tank consacré aux questions de gouvernance. Il joue un rôle majeur pour aider nos organisations – public comme privé – à gérer la « postmodernité » avec les défis qu’elles doivent affronter. Synopia le fait avec rigueur en s’appuyant sur une intelligence collective qui devient une incontournable obligation. La thématique de l’évènement du 26 novembre – consacré à la cohésion au travail – est au cœur de cette réflexion.

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
RT @brutofficiel:"Ils ne nous ont pas informés qu'il y avait des matières explosives…" Le 4 août 2020, 10 de ses collègues pompiers… https://t.co/EiMMgC5wwx
RT @gkierzek:Qqs mois après, rien n’a changé (et je ne change rien)… «Il est urgent de vivre et de revivre plus sereinement avec… https://t.co/ryRI0KJyKQ
RT @gkierzek:Crise aux urgences : "Il faut revenir à un modèle de proximité et d'humanité" https://t.co/89xZarezYW via @boylandry
RT @BFMTV:William Dab, épidémiologiste et ancien Directeur Général de la Santé: "On n'a jamais rendu obligatoire un vaccin do… https://t.co/MMxx4VwOLl
RT @gkierzek:«Le passe sanitaire pourrait aggraver l'épidémie» https://t.co/zj8HmCypup via @Le_Figaro
Load More...
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS