2 novembre 2020 – « Le cyber espace, désormais premier théâtre des affrontements géopolitiques » sur Zoom

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

À la veille de l’élection présidentielle américaine – à l’occasion de laquelle le risque d’attaque cyber et de déstabilisation par des puissances étrangères est grand – Synopia vous propose d’analyser les dangers du cyber espace, désormais théâtre majeur d’affrontements entre Nations.  

En effet, force est de constater que, ces dernières années, d’une part le nombre d’attaques, de « hacking » ou encore de « ransomware » visant à la fois des entreprises et des infrastructures publiques est en croissance quasi exponentielle, les groupes cybercriminels à l’origine de nombre de ces attaques étant souvent localisés dans des pays dont les gouvernements autoritaires n’ignorent rien de leurs activités. Mais aussi d’autre part, la manipulation de l’information numérique, notamment à travers les réseaux sociaux, n’a cessé de se développer.

Ainsi, beaucoup craignent que les conflits entre les puissances se déroulent de plus en plus dans ce nouvel espace, un espace sans frontière, sans délimitation physique, et aux possibilités technologiques illimitées.

Comment répondre à ces tentatives permanentes de déstabilisation de nos démocraties qui se cristallisent lors de moments aussi cruciaux que les élections ? Quelle doctrine de défense et de riposte devons-nous prioriser ?

Intervenants :

Modérateur :

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Twitter

SynopiaFr @SynopiaFr
RT @opendiplo:Découvrez la tribune vidéo de Laura SCHAUB, Directrice de l’Académie @SynopiaFr pendant @Les_RDD #RDD2022 à… https://t.co/WMgbDkjocv
🔈Communiqué ! Les scénarios possibles afin de poursuivre la Russie pour crime d’agression. —> des experts Ukrain… https://t.co/SU46Sa73KI
« Aujourd’hui, la cohésion doit être le fil rouge de tous les décideurs ». @xavierbertrand est en direct avec l’… https://t.co/wYBosMpoF5
« Il n’y a pas un peuple européen, mais des valeurs communes. C’est à la fois une fragilité institutionnelle, et un… https://t.co/W1QPnOsqej
Load More...
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS