RCF Radio : « 83 % des Français se sentent en insécurité »

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Article publié le 12 avril 2017, rédigé par Jean-Baptiste Le Roux.

D’après une enquête réalisée par l’Ifop pour le think tank Synopia, seulement 17 % des Français se sentiraient en sécurité.

Un sondage éclairant à l’approche des élections présidentielles, et alors que la sécurité fait partie des thèmes de campagne principaux des candidats à l’heure d’une menace terroriste plus importante que jamais. Selon un sondage réalisé par l’Ifop pour le think tank Synopia, seulement 17 % des Français se sentiraient en sécurité au quotidien.

Ce qui revient à dire que quatre personnes interrogées sur cinq ne se sentent pas en sécurité. D’après le sondage, les médias joueraient un rôle primordial dans le climat d’insécurité qui règne sur le pays. Certains électeurs, à l’image des supporters de François Fillon, semblent particulièrement sensibles à la menace terroriste et au traitement de l’actualité des médias.

On apprend également que les Français souffrent autant de l’insécurité quotidienne (30 %), qui peut se manifester de plusieurs manières, que de la menace terroriste (33 %) . Cette dernière est d’ailleurs particulièrement crainte par les femmes, les jeunes et les personnes vivant en province. Plus globalement, le sentiment d’insécurité des Français proviendrait de plusieurs causes.

Pour 90 % des personnes interrogées, c’est le refus de la classe politique de voir la réalité en face, et de ne pas faire preuve de la volonté nécessaire pour résoudre les problèmes, qui apparait comme la principale cause du climat d’insécurité actuel. Les incivilités, les insécurités quotidiennes, l’incivisme arrivent ensuite, devant le terrorisme.

Pour résoudre le problème, les solutions plébiscitées par les Français diffèrent en fonction de l’électorat. La prévention, qui comprend l’éducation et la réduction du chômage sont préférées par les électeurs de gauche, alors que les sympathisants des droites se portent en faveur de davantage de fermeté et de réaction. Plus généralement l’Europe n’apparaît pas, dans un camp, comme dans l’autre, comme une solution pour résoudre la crise sécuritaire.

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
🎧 [#PODCAST] 🎧 Retrouvez le podcast de mon intervention du 16 mai dernier dans l'émission #10hMidi animé par… https://t.co/dA5NV4FJ6C
RT @SudRadio:"Il faut responsabiliser les français : fixons nous un objectif collectif de baisse de morts sur les routes tout en… https://t.co/eXr1IxkHUu
RT @SudRadio:Le coup de 😱du #10h12h de @AlexMalafaye : le mystère des électeurs britanniques...aujourd'hui #NigelFarage caracole… https://t.co/wTBzLKHMAj
RT @SudRadio:Tout de suite le débat #Actu #10h12h @valerie_expert - Coup de 💛 coup de 🥊 - #Macron #Merkel : Macron est-il iso… https://t.co/fTI4khYBu2
RT @NathalieLevyNC:NewsAndCo ce soir, ➡Loiseau Vs Bardella ➡Sondage @elabe_fr : LaREM repasse devant le RN ➡Européennes: Macron su… https://t.co/HBcSYqBN1t
Load More...
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS