Note de Synopia #19 – L’Europe à la croisée des menaces

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Dans cette phase de présidence française de l’Union européenne, Synopia a le plaisir de vous présenter sa 19ème note consacrée cette fois à la gouvernance européenne.

Il nous parait en effet utile de procéder à un tour d’horizon des menaces stratégiques qui peuvent peser sur l’Europe, organisation supranationale d’États, mais aussi zone géographique à la confluence de deux continents et historiquement considérée comme le berceau des civilisations occidentales. Avec la méthode Monnet-Schuman des « petits pas », véritable deus ex machina du projet européen, l’UE a évolué dans tous les domaines : économiques et financiers, industriels et technologiques, humains et sociétaux, politiques et diplomatiques, ou encore sur le plan de la défense et de la sécurité. 

L’objectif premier « d’apporter la paix » sur le continent est demeuré le socle inébranlable de toutes 
ses évolutions, récompensée d’ailleurs par un prix Nobel éponyme en 2012. Aux enjeux de 1950 et de la réconciliation franco-allemande, se sont succédés différents événements géopolitiques, de multiples élargissements de la communauté et bien entendu l’avènement de la monnaie unique qui lui a donné une stature reconnue et respectée dans le monde entier. Pour autant, depuis les années 2000, une sorte de défiance plus 
ou moins importante atteint l’ensemble des pays européens – le « Brexit » en ayant été le point d’orgue.

Aujourd’hui, dans un contexte international inclusif, caractérisé par sa volatilité comme son imprévisibilité, ainsi que par le raccourcissement considérable des distances et du temps, l’UE constitue pour les uns un espoir, pour les autres une proie facile, voire même une menace. Pour qu’elle puisse être enfin perçue comme un outil essentiel et un vecteur de puissance, elle doit pouvoir répondre de manière efficace aux défis stratégiques qui l’attendent, elle, ainsi que l’ensemble des États européens. 

Le terme de menace stratégique demeure évidemment très subjectif et emprunte sa valeur expressive aux différents domaines auxquels il se rapporte. Dans le cadre de nos réflexions, il semble pertinent de tenter une approche par les mutations contemporaines de la sécurité en y intégrant tous les déterminants qui peuvent compromettre l’avenir de l’ensemble des Nations européennes. Nous identifions ainsi deux types de menaces : les menaces exogènes et les menaces ou fragilités endogènes.

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Sur Twitter

SynopiaFr @SynopiaFr
RT @euradio_fr:💬​ "En rejoignant la zone #euro en janvier 2023, la #Croatie deviendra le 20e pays membre et intégrera une gouverna… https://t.co/CPpTN1De5L
Retrouvez l'interview de @josephinestaron pour @LEXPRESS sur les conséquences de la guerre en #ukraine pour la soli… https://t.co/ko1t1c8xup
📝RENCONTRE & SIGNATURE ! 🗓Jeudi 23 juin 2022 à 18h30 à LA BALUSTRADE LIBRAIRIE, 25 rue d’Alsace, 75010 Paris,… https://t.co/8ZFnJrG5v0
RT @Jacky_Isabello:Reprenant le concept publié par @SynopiaFr en #dec21 le Pdt @EmmanuelMacron a annoncé la création d’un Conseil Nati… https://t.co/qLvUUSONnD
Load More...
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS