Lettre ouverte à la classe politique: Ecoutez-nous !

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

LETTRE OUVERTE A NOTRE CLASSE POLITIQUE

 ÉCOUTEZ-NOUS ! Écoutez la société civile.

Cette lettre ouverte est destinée à tous ceux qui dirigent la France et tentent de la gouverner depuis trois décennies, car il est urgent de faire évoluer l’art et la manière de faire de la politique.

Soyons francs. À tort ou à raison, les Français, dans leur très grande majorité, n’ont plus confiance dans leurs dirigeants politiques et syndicaux.

Pour s’en convaincre, il suffit de lire le baromètre de la confiance politique Sciences Po – CEVIPOF publié chaque année en janvier.

De surcroit, les solutions proposées par les gouvernements successifs semblent inefficaces. L’état des indicateurs économiques et sociaux de la France, qui sont au rouge vif et se dégradent année après année, en atteste.

Dans nos villes et nos campagnes, la colère des Français monte, et leur exaspération se renforce chaque jour devant le spectacle de l’impuissance publique camouflée dans un étrange brouhaha politico-médiatique.

Election après élection, la représentativité des élus paraît de plus en plus fragilisée, et avec elle, sa légitimité à agir au nom du Peuple.

Certains hommes politiques de premier plan estiment que le résultat des élections régionales n’est qu’un « coup de gueule », une « poussée de fièvre ». La clairvoyance devrait pourtant les amener à y déceler le signe avant-coureur d’une lame de fond populaire.

Quant aux grands discours sur les valeurs de la République française, ils sonnent faux. La liberté, l’égalité et la fraternité sont désormais l’apanage d’une minorité privilégiée et nantie. C’est ce que les Français ressentent, et cela nous alarme !

Une réponse immédiate s’impose donc. Mais nous sommes bien conscients que l’exercice du pouvoir est complexe et qu’il serait aussi fou de jeter le bébé avec l’eau du bain, que de patienter tranquillement jusqu’à la prochaine révolution.

Nous ne pouvons nous résigner à attendre le second tour de l’élection présidentielle de 2017 et un résultat déprimant pronostiqué à l’envi.

Seize mois pour la classe et le temps politique, c’est court, mais c’est presque une éternité pour ceux qui vivent au présent, sans comprendre où va leur pays.

Face aux difficultés économiques, sociales et éducatives qui frappent la France de plein fouet, face à une cohésion nationale sur le point de se déliter, le temps n’est plus aux débats sans fin et à la politique traditionnelle, mais à l’action. Nos compatriotes attendent bien plus que des mobilisations dans l’urgence. La gravité de nos problèmes mérite un autre traitement, à la mesure des périls qui nous guettent et ne manqueront pas de nous mettre à l’épreuve.

La France n’est pas ingouvernable comme on l’entend trop souvent. Sa réussite et sa capacité à inventer une nouvelle forme de prospérité, plus juste et mieux partagée, sont simplement entravées par un système de gouvernement qui n’est plus adapté.

Le temps est venu de gouverner autrement, de faire de la politique autrement, main dans la main entre la société civile et le pouvoir politique. C’est possible, et c’est urgent.

Le temps est venu de parler aux Français, et non à un camp au détriment des autres. Car on ne bâtit pas une Nation en divisant son peuple.

La société civile ne vous a pas attendus pour agir. Il serait peut-être temps que vous cessiez de l’observer comme on contemple une curiosité derrière la vitre d’un aquarium…

Elle innove et foisonne de solutions qui, un peu partout, dans nos villes et nos territoires, améliorent la gouvernance de la Cité ou la vie des Français, et parviennent à rassembler nos concitoyens, par delà les clivages partisans et les combats politiciens, sur des projets qui servent l’intérêt général et le Bien commun.

Il convient, par exemple, de profiter des technologies numériques pour aller vers davantage de démocratie participative, ou d’exploiter des méthodes telles que l’intelligence collective, pour gouverner au plus près des réalités et des besoins.

Mais il faut aller plus loin, plus vite, pour que « deux Français sur trois », au moins, soient amenés à déployer leur force, leur énergie, leur passion de la France. Ensemble, société civile et pouvoir politique main dans la main, nous parviendrons à poser les bons diagnostics, à élaborer une vision d’avenir porteuse d’espoir et d’optimisme, et à mettre en œuvre un projet pour la France, qui recréera de la confiance, de la cohésion et fera émerger une prospérité mieux partagée.

Associez-nous sans plus tarder à la gouvernance de notre pays à tous les échelons, du plus haut au plus bas. Surtout, n’attendez pas mai 2017 et une sanction électorale qui n’en sera que plus sévère et dangereuse pour notre cohésion nationale.

Il vous appartient de profiter de ce formidable potentiel jusque-là contenu, porteur de toutes les énergies de refondation et de transformation de notre pays.

C’est ainsi que nous inventerons une démocratie moderne et une meilleure gouvernance, qui feront de la France un pays qui rayonne à nouveau et utilise ses valeurs – liberté, égalité, fraternité – comme des moteurs pour bâtir une Nation plus juste.

Écoutez-nous ! Avant qu’il ne soit trop tard.

Alexandre MALAFAYE

Président de Synopia

Télécharger la tribune en format pdf pdf-icon

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

2 commentaires sur “Lettre ouverte à la classe politique: Ecoutez-nous !

  • 1 février 2016 at 17 h 21 min
    Permalink

    Comment fédérer les énergies de « refondation et de transformation de notre pays  » et qui peut porter un tel projet pour la France ? un gouvernement civique ( voir page 292 du livre de François De CLOSETS  » La France à quitte ou double » )
    Félicitations pour votre « combat »
    Avec vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
« Une #solidarité à l’échelle de l’Union européenne est-elle encore possible ? » Colloque 2 et 3 octobre 2018 à la… https://t.co/gshOPH4WeO 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @SudRadio:"Nous sommes dans une crise de régime et le #President #Macron fait faire des mugs à son effigie, on marche sur la… https://t.co/GnQnbULOVF 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @SudRadio:"Le grade de #Benalla c'est d'un mépris absolu pour l'ensemble du corps militaire" @AlexMalafaye #10h12h 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @SudRadio:"On avait cru comprendre que la classe #politique avait compris le 'dégagisme' et la volonté de faire de la politiq… https://t.co/Tr0tLqBqrz 

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS