L’État de droit, c’est aussi le droit des citoyens à être bien protégés !

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Au premier de ces trois jours de deuil national, nos pensées vont d’abord à toutes les victimes innocentes et à tous les blessés de cette abominable tuerie, ainsi qu’à tous leurs proches.
Nous tenons aussi à saluer la grande préparation et l’extrême professionnalisme de tous ceux qui ont fait leur devoir, et bien plus, au cours de cette soirée maudite : policiers, militaires, médecins, secouristes et magistrats, ainsi que tous nos concitoyens qui ont fait acte d’héroïsme et de bravoure.

Mais, compte tenu de la gravité de la situation, ce temps de deuil ne doit en rien figer la réflexion et la critique. Une nouvelle pensée stratégique doit émerger. Car jusqu’à ces dernières années, les conséquences de nos errements et de notre impuissance politique, de nos faiblesses et de notre droit-de-l’hommisme, n’étaient qu’économiques et sociales. Désormais, c’est le sang des Français qui coule en France.

Deux grandes leçons peuvent être tirées des attentats du 13 novembre 2015.

  1. La mondialisation est totale, et la guerre d’une zone géographique donnée peut s’exporter partout. Nos actions à l’extérieur ont des répercussions directes, rapides et brutales à l’intérieur.
  2. Sur notre territoire, nous n’avons pas été en mesure d’empêcher la naissance d’un courant de haine, d’un radicalisme combattant dont l’ambition est de réduire à néant nos valeurs et nos libertés. Avec pour conséquence, une société clivée, sur le point de s’embraser.

Face à cela, si nous voulons éviter le pire, il ne sera plus possible à nos gouvernants de n’agir qu’en réaction, de faire illusion, de se tromper aussi lourdement, de jouer impunément aux apprentis sorciers, de manquer de réalisme et de courage. Sur la crise syrienne, par exemple, nous sommes proches de renouer une alliance avec le régime de Damas pour affronter Daesh alors qu’il y a deux ans, dans le sillage des Américains, nous nous apprêtions à bombarder la capitale syrienne et qu’en mars 2012 nous y fermions notre ambassade. Ou encore en Libye, où nous avons détruit un régime sans nous soucier du lendemain, ce qui a permis la création d’une base-arrière en Libye pour tous les terroristes d’Afrique centrale, et ouvert la porte à un flux migratoire massif qui était contenu par le régime précédent et qui, pour beaucoup d’Africains et de Nord-africains, se termine par une noyade.

En France, les victimes de Charlie et de l’Hyper-casher n’y ont presque rien changé, hormis la remarquable coordination des services d’urgence en cas d’attentats. La loi sur le renseignement crée un cadre juridique très attendu des services, mais il reste à démontrer que son application améliore la réactivité desdits services.

Il aura fallu attendre que nous passions le cap des 100 morts pour décréter l’état d’urgence. Pourtant, combien de voix sérieuses et de rapports ont-ils dénoncé la radicalisation d’une frange de nos jeunes compatriotes, ou encore l’activiste islamique d’étrangers en situation plus ou moins régulière mais plus ou moins tolérée ?

Nous vivons dans un état de droit, et nous devons nous en réjouir chaque jour. Mais l’état de droit ne signifie pas que chacun peut s’arroger le droit de faire n’importe quoi. L’état de droit, c’est d’abord pour les Français le droit d’être bien protégés.

A court terme, c’est-à-dire maintenant, nos gouvernants se doivent d’agir dans plusieurs directions :

  • Revenir à l’essentiel, cesser de vouloir expliquer les mots dans les mots et regarder, sans angélisme ni stigmatisation, la réalité en face, même si elle est douloureuse (état de l’intégration, système judiciaire et modèle carcéral, dérives intégristes et communautaristes non maîtrisées, fractures économiques et sociales, etc.)
  • Ne plus hésiter à parler de patriotisme, dès l’école.
  • Accepter l’idée que nous avons des ennemis et que nous devons les vaincre ! C’est une question de survie. Sinon, inutile de déclamer que nous sommes en guerre…
  • Revoir nos alliances stratégiques (Syrie, Iran, Russie, etc.) pour parvenir à un anéantissement rapide de Daesh et de toutes ces organisations qui attaquent notre civilisation. Et tant pis si certains de nos diplomates doivent manger leur chapeau.
  • Faire preuve de la plus grande fermeté à l’égard de tous ceux qui, Français ou non, emprisonnés ou non, agissent contre notre Nation, ses valeurs, son unité.

A moyen terme, c’est-à-dire d’ici l’élection présidentielle de 2017, nous devons travailler sur le fonctionnement et l’efficacité de notre système de gouvernement démocratique qui, en l’état, ne s’accorde plus avec la violence et la rapidité d’action d’un monde sans frontières, ultra-compétitif, numérique, et dont les valeurs sont trop souvent aux antipodes des nôtres. Il appartiendra aux Français d’exiger une profonde modernisation de nos institutions qui favorisera une meilleure gouvernance et un indispensable renouvellement de nos élites politiques.

Enfin, à plus long terme, c’est la question de l’Europe qui est posée, et notamment celle de l’Europe de la Défense et de la sécurité, de notre défense et de notre sécurité, à l’échelle du territoire européen.

Nous le devons aux Français et à tous nos compatriotes tombés au nom de la France le 13 novembre 2015.

Alexandre Malafaye
Président de Synopia
15 novembre 2015

Pour télécharger ce texte, cliquez ici pdf-icon

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

7 commentaires sur “L’État de droit, c’est aussi le droit des citoyens à être bien protégés !

  • 15 novembre 2015 at 18 h 25 min
    Permalink

    Bravo et merci Synopia et Alexandre.
    Permettez moi d’ajouter une piste essentielle: enjoindre solennellement le monde musulman de s’organiser, de condamner et de rejeter leur extrémistes.
    D »abord de décider nos alliés d’agir avec nous en ce sens auprès des monarchies arabes dont le double jeu est insupportable.
    Ensuite en France avec les religieux musulmans: qu’ils condamnent fermement et agissent concrètement contre les radicaux. Qu’on expulse sans délai les imams étrangers intégristes et tous ceux qui refuseraient de signer une charte de respect des valeurs de notre pays.

  • 15 novembre 2015 at 18 h 51 min
    Permalink

    Bonjour mes amis
    Il faut surtout revoir nos lois préventives
    Ceux qui ont fait la guerre contre la France doivent etre traités comme en temps de guerre
    Mise aux arrets de rigueur
    Bracelets électroniques de suivi
    Décheance de la nationalité
    Ceux qui prechent la violence , ces Imams salafistes
    Doivent etre expulsés
    Et on peut imaginer plus encore
    A bientot
    Leo

  • 15 novembre 2015 at 19 h 19 min
    Permalink

    Plusieurs pistes:
    – revoir nos alliances
    – apprendre à nos enfants à aimer la France dès l’école, de façon à contrer les éventuels discours haineux au sein du cercle familial. Nos professeurs sont les ambassadeurs des valeurs de notre République chez les jeunes, ils doivent en être conscients et considérés comme tels. Rien de moins!

  • 15 novembre 2015 at 19 h 23 min
    Permalink

    Tout à fait en phase avec ce qui est dit. Il est urgent maintenant d’agir et non plus seulement de réagir de façon plus ou moins adaptée après ces carnages. La tâche est importante, certes ,mais c’est notre intégrité qui est en jeu, ni plus ni moins. Je crois qu’il faut requestionner beaucoup de choses faute de quoi, notre démocratie pourrait être en danger.

  • 15 novembre 2015 at 21 h 36 min
    Permalink

    Tout à fait d’accord . Nos politiques bizounours vis à vis de l’étranger cela suffit. Il faut aider les réfugiés en les aidant à pouvoir vivre en paix dans leur pays mais l’immigration à flot continu n’est une solution pour personne et c’est dangereux .
    Imaginons seulement que 1 pour mille des réfugiés qui viennent en Europe soient des djihadistes en puissance : Avec le million de brave réfugiés arrivés en 2015 en Europe, ce serait 1000 djihadiste de rentré chez nous . Et à mon avis le chiffre est bien supérieur à 1 pour 1000. Si Daech n’est pas idiot ils ont dù envoyer des milliers d’homme à eux. Comment le savoir ?

  • 16 novembre 2015 at 9 h 39 min
    Permalink

    Très bon texte, bravo.
    Je voudrais tout particulièrement soutenir l’adjonction proposée par Jérôme Millet: il est maintenant indispensable et urgent que les plus hautes autorités du monde musulman — le roi d’Arabie Séoudite, le Cheikh d’Al-Azhar, l’ayatollah Khamenei, pour n’en citer que trois — se réunissent et fassent une déclaration solennelle proclamant non pas que de telles abominations n’ont rien avoir avec l’Islam (thème déjà abondamment repris par les responsables musulmans français, mais malheureusement contestable puisque les terroristes puisent leur détermination dans une lecture du Coran), mais qu’associer le nom de Dieu à de tels agissements est en soi un blasphème, et qu’il est temps, sans nier le caractère incréé du Coran, de se demander comment Dieu aurai parlé à des urbains du XXIe siècle et non à des bédouins du VIIe.

  • 9 décembre 2015 at 15 h 27 min
    Permalink

    La révision constitutionnelle annoncée sur ce thème majeur devrait être soumise au peuple (art 11 et 89 de la constitution réunis) et non l’objet de tractations politiciennes vai les 3/5 du Congrès !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @FogielMarcO:Merci à vous ! RECORD HISTORIQUE pr le 18h/20h de @RTLFrance en AC sur la saison sept17-juin18 vc 1 655 000 en AC… https://t.co/Jz3F0bTXNP 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @publicsenat:🔔 À 22h, ne manquez pas #MatchDesIdées #OVPL présenté par @fitouss 👉 @AlexMalafaye, président fondateur de… https://t.co/Dw7uZnQjjA 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @publicsenat:#OVPL @AlexMalafaye : l'efficacité ne passera pas par la décentralisation par le haut. Elle passera parce qu'on fai… https://t.co/JxwH8ysmdd 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @publicsenat:🔔 Sénat-Gouvernement : de la friture sur la ligne ? 👉 C'est la question du #MatchDesIdées #OVPL présenté par… https://t.co/DXrcymtxar 

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS