« Les mutuations visibles et invisibles de la diplomatie culturelle de la France sous la V° République », par Didier Le Bret, ancien ambassadeur et administrateur de Synopia.

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Didier Le Bret est membre de Synopia et fait partie du conseil d’administration. 

Cet article est Paru dans le numéro 46 de la revue Après-Demain. Vous pouvez le télécharger via ce lien.

Extrait :

Le 6 mars 1714, le traité de Rastatt met fin à la guerre de Succession d’Espagne. Mais ce que l’histoire retiendra surtout de cet accord c’est que pour la première fois un traité international est rédi- gé en français. Mieux, il consacre le français comme langue de la diplomatie. Sous Louis XIV, nul ministre de la Culture, ni même de Secrétaire d’État à la Francophonie ou à l’action culturelle extérieure. La France est à son apogée, son roi éclaire le monde. Le rayonnement de notre langue et de notre culture va de soi : il est la conséquence de la puissance. Les Tzars de toutes les Russie correspondent en français avec Voltaire et nul ne peut prétendre faire partie de l’élite européenne s’il n’en maîtrise la langue de la diplomatie et des échanges.

L’universalité du français sera portée plus loin et plus haut par deux vagues successives : la révolution française et la révolution industrielle. Associée au ré- gime des libertés, aux réformes libérales, notre langue devient une arme au service de l’émancipa- tion des peuples, elle gagne en force, en vigueur, elle se fait étendard. Avec la révolution industrielle, au XIXe siècle, le progrès et la science parlent désormais français. Les plus illustres de nos savants voient leurs patronymes à ce point associés à leurs décou- vertes, qu’ils passent à la postérité en tant que marques, brevets ou noms communs : Pasteur pour la vaccination, Ampère pour la lumière, Daguerre pour la photographie, Becquerel pour la radioactivité, Foucault pour son pendule…

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @mathieualterman:Je serai sur @LCI vendredi matin entre 10h15 et 12h15 en compagnie de @d_sopo et @AlexMalafaye
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @PhDavidMtb:Il aurait été plus logique que le chef de l'exécutif soit à #Amiens100 pour la commémoration de la bataille qu'à l… https://t.co/U2hzYnSEyf 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @remigodeau:Emmanuel Macron et l’art du bain de foule – mon édito en accès libre via @Lopinion_fr https://t.co/Jws2Vt38SN 

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS