« Faire évoluer nos institutions, avec une place aux citoyens », interview d’Alexandre Malafaye et Corinne Lepage

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Retrouvez l’interview vidéo d’Alexandre Malafaye, président de Synopia, et Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement, sur le site de la Revue Civique

La réforme des institutions, l’évolution aussi des pratiques politiques, du pouvoir exécutif et des autres pouvoirs, est revenu à l’ordre du jour des débats. La crise des #GiletsJaunes et l’épreuve des violences qui ont accompagné ou traversé ce mouvement inédit de protestations sociales a redonné une forte actualité aux enjeux de cette réforme, des institutions au sens le plus large, et de leur pratique. Pour aussi traiter globalement la crise de la représentation politique, qui est manifeste depuis une trentaine d’années.

La Revue Civique a d’ailleurs pour partie été fondée sur l’idée démocratique à défendre mais aussi à rénover. C’était il y a une dizaine d’années… La proposition, dans le système à tendance « monarcho-républicaine » de la Vème République, visant à laisser une place à la consultation des citoyens, était l’une des initiatives originelles -avec la défense et la promotion des valeurs de la République – de La Revue Civique, fondée et dirigée par Jean-Philippe Moinet.

Pour adresser un message aux amis de la Revue Civique, qui se réunissait à Paris (le 6/12 dernier), l’ancien Ministre et parlementaire européen Corinne Lepage, s’exprime, dans cette vidéo et en réponse à M. Moinet, pour dire que si « la transition » est bien une nécessité dans le domaine écologique, énergétique et économique, cette transition doit aussi, rapidement, être « démocratique ». Pour elle, il est très important que nos institutions, et le pouvoir exécutif en particulier, « évoluent », qu’elles soient « moins hégémoniques » et fassent « une plus grande place aux citoyens ».

Pour sa part, activement contributive au débat public sur cet enjeu, Synopia (observatoire de la gouvernance), que préside Alexandre Malafaye, organise au Sénat les « Premières rencontres du renouveau démocratique », où de nombreuses personnalités, à la fois politiques et de la société civile, vont converger pour débattre de cette question, devenue importante en France.

Plusieurs tables-rondes sont au programme des réflexions : 1/ « Le renouveau démocratique est-il réellement ‘en marche’ ? »; 2/ « réforme constitutionnelle: à quoi va ressembler la démocratie française ? »; 3/ Engagement politique et mandat électif: la politique peut-elle être une activité comme les autres ? » ; 4/ (table ronde animée par le directeur de La Revue Civique, Jean-Philippe Moinet : « Renouveau démocratique: jusqu’où pousser l’innovation ? »

Le Président de Synopia répond ici à quelques questions en vidéo de La Revue Civique. Alexandre Malafaye énonce quelques propositions, concernant les pratiques démocratiques à faire évoluer, notamment, estime-t-il, par « la prise en compte du vote blanc ». De nature aussi, selon lui, à réduire les radicalités et l’importance des votes vers les mouvements protestataires.

 

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
[PRESSE] Retrouvez mon dernier article publié le 13 mars sur #Atlantico : Les prélèvements obligatoires : casser le… https://t.co/gmVdWCfHdT 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
[PRESSE] Retrouvez mon dernier article publié ce jour, le lundi 18 mars, sur #Atlantico : "Le Grand débat national… https://t.co/zR1YDORjRq 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
Le grand débat national posera-t-il la première pierre du renouveau démocratique ? Il faut le souhaiter car la gouv… https://t.co/5EvtMyWOuR 

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS