Et l’éthique, bordel !

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Nous pourrions en rire, mais c’est à pleurer. De rage. A chaque fois qu’un de nos élus, ministres ou conseillers politiques tombe pour abus de bien social, fraude fiscale, ou parjure, ses pairs montent au créneau. Les uns pour le défendre, la main sur le cœur, les autres pour expliquer qu’il s’agit d’un cas isolé. Mais le problème, c’est que les cas isolés deviennent la généralité ! En vérité, la loi du silence règne, chacun ayant trop peur de voir ses propres turpitudes révélées si par cas il osait se démarquer ou sortir du troupeau politique. Désormais, notre classe politique est partagée entre ceux qui ont des casseroles et ceux qui vont à la gamelle. Tout cela est atterrant. La plus élémentaire forme d’éthique a disparu, dans l’indifférence la plus générale. La norme devient le mensonge, l’abus, l’indignité, la fraude. Et ceux qui nous dirigent croient que le peuple peut s’y habituer, qu’il est trop désabusé et divisé pour réagir.
Ça suffit.
Reprenons le pouvoir !

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Twitter

SynopiaFr @SynopiaFr
RT @opendiplo:Découvrez la tribune vidéo de Laura SCHAUB, Directrice de l’Académie @SynopiaFr pendant @Les_RDD #RDD2022 à… https://t.co/WMgbDkjocv
🔈Communiqué ! Les scénarios possibles afin de poursuivre la Russie pour crime d’agression. —> des experts Ukrain… https://t.co/SU46Sa73KI
« Aujourd’hui, la cohésion doit être le fil rouge de tous les décideurs ». @xavierbertrand est en direct avec l’… https://t.co/wYBosMpoF5
« Il n’y a pas un peuple européen, mais des valeurs communes. C’est à la fois une fragilité institutionnelle, et un… https://t.co/W1QPnOsqej
Load More...
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS