Et l’éthique, bordel !

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Nous pourrions en rire, mais c’est à pleurer. De rage. A chaque fois qu’un de nos élus, ministres ou conseillers politiques tombe pour abus de bien social, fraude fiscale, ou parjure, ses pairs montent au créneau. Les uns pour le défendre, la main sur le cœur, les autres pour expliquer qu’il s’agit d’un cas isolé. Mais le problème, c’est que les cas isolés deviennent la généralité ! En vérité, la loi du silence règne, chacun ayant trop peur de voir ses propres turpitudes révélées si par cas il osait se démarquer ou sortir du troupeau politique. Désormais, notre classe politique est partagée entre ceux qui ont des casseroles et ceux qui vont à la gamelle. Tout cela est atterrant. La plus élémentaire forme d’éthique a disparu, dans l’indifférence la plus générale. La norme devient le mensonge, l’abus, l’indignité, la fraude. Et ceux qui nous dirigent croient que le peuple peut s’y habituer, qu’il est trop désabusé et divisé pour réagir.
Ça suffit.
Reprenons le pouvoir !

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
RT @Dom_Meier:The annual conference — @SynopiaFr, France’s leading think tank, discussed in Paris: How is power made – and justif… https://t.co/uNXGQCCtYR
RT @MAMELIYI:Nous sommes bien là...on écoute Emmanuel Macron et à 20h30 @LCI décryptage et débat #retraites @MEMalouines https://t.co/cR9WGzVjTr
Retrouvez mon article publié ce jour dans @lopinion_fr : « Réforme des #retraites : entre deux échecs, une troisièm… https://t.co/MxD8in7kWQ
En tant que Président de @Synopia_Fr j'ai l'honneur de faire partie d'une délégation française de chercheurs à… https://t.co/3n8aUgacJS
Load More...
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS