Actes du colloque du 14 mars 2017 à l’Université Paris-Dauphine

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Le projet républicain face aux enjeux de cohésion nationale
et de justice sociale

Colloque organisé le mardi 14 mars 2017

Le colloque du 14 mars 2017 s’inscrit dans la perspective des travaux de Synopia sur les enjeux de gouvernance et de cohésion nationale, et dans la continuité des deux précédents colloques organisés au Sénat (2015) et à l’Université Paris-Dauphine (2016). La première partie de la journée est consacrée aux diagnostics, pour permettre une meilleure compréhension de l’état de la France, à partir des différentes fractures qui la traversent. La seconde, quant à elle, s’attache à mettre en lumière des expériences positives menées par des acteurs de la société civile, du monde économique, ou encore de l’État, et qui concourent à la préservation du lien social.

Le constat posé est très préoccupant. Si certaines évolutions sont positives, notamment la courbe démographique qui témoigne de la volonté de notre pays d’être une terre d’accueil, les transformations qu’elles provoquent sont parfois problématiques : la cohésion sociale se délite, à la fois en raison du chômage et des multiples fractures qui divisent le pays ; la confiance des Français envers leurs dirigeants politiques est extrêmement faible et le sentiment d’appartenance à la nation française repose sur du sable. « Quand le peuple n’admire plus, il n’obéit plus ».

Prendre en compte ces problématiques est une priorité, si l’on veut maintenir les équilibres et préserver la cohésion nationale à long terme.

Pour éclairer les débats, Synopia a commandé à l’Ifop un sondage sur le thème « les Français et la cohésion nationale », présenté par Jérome Fourquet, avec cinq questions portant sur :

  • Le sentiment d’appartenance
  • Les liens d’appartenance
  • Le ressenti des valeurs
  • L’incarnation des valeurs
  • Les fractures

Programme :

  • Introduction par Alexandre Malafaye, Président de Synopia
  • 1ère Table ronde : Les fractures socio-culturelles

Modérateur : Amiral (2s) François Dupont, Membre du conseil d’orientation, Synopia
Intervenants :
Gilles Kepel, Directeur de la chaire Moyen-Orient-Méditerranée, Ecole Normale Supérieure, et Professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris «La fracture»
Ghaleb Bencheikh, Islamologue et Président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix

  • 2ème Table ronde : Principaux constats sur les tensions et fractures socio-économiques

Modérateur : Rachid Arhab, Journaliste
Intervenants :
Jean-François Chanlat, Professeur et co-responsable de la chaire Management, Diversités et Cohésion Sociale, Université Paris-Dauphine «La France à l’épreuve des différences : les facteurs de la cohésion sociale»
Louis Maurin, Directeur, Observatoire des inégalités «Les inégalités en France : un regard comparé»

  • 3ème Table ronde : Les actions menées dans le secteur public pour réduire les fractures sociales

Modératrice : Pascale Colisson, Responsable pédagogique, en charge de la mission égalité des chances et diversité, Institut Pratique du Journalisme, Université Paris-Dauphine
Intervenants :
Général de brigade Patrick Collet, Directeur adjoint du Centre de Doctrine et d’Enseignement du Commandement
Capitaine de vaisseau François Drouet, Commandant du centre d’instruction navale de Brest
Yannick Prost, Conseiller au Haut Commissaire à l’engagement civique «Promouvoir la diversité : quelles politiques publiques préconiser ? Propositions issues du Pacte 21»
Edouard Zambeaux, Journaliste et Producteur délégué de l’émission «Périphéries» sur France Inter

  • 4ème Table ronde : Les actions menées dans la société civile

Modératrice : Khadija Mouhaddab, Responsable de la cellule partenariats et développement international, Club XXIè siècle
Intervenants :
Norbert Alter, Professeur, Université Paris-Dauphine «La force de la différence : une étude auprès de patrons atypiques»
Benjamin Blavier, Fondateur et Délégué Général, Passeport Avenir
Xavier Manzano, Directeur de l’Institut des Sciences et théologies de Religions «Dialogue inter-religieux»
Amir Shari, Président et fondateur de la Fondation Ardian pour la mobilité sociale et co-fondateur de Frateli

  • Conclusion par Jean-François Chanlat, Professeur, co-responsable de la chaire Management, Diversités et Cohésion Sociale, Université Paris-Dauphine

Vous pouvez lire et télécharger les Actes gratuitement EN CLIQUANT ICI pdf-icon

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS