23 novembre 2018 – Colloque à l’Assemblée nationale : « Quel avenir pour la décision collective en démocratie ? »

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

COLLOQUE

« Quel avenir pour la décision collective
en démocratie ? »

Sous le haut patronage de Hugues Renson
Vice-président de l’Assemblée nationale.

Vendredi 23 Novembre 2018, de 9h00 à 18h00
à l’Assemblée Nationale

Inscrivez-vous via ce lien.

Si comme l’écrit Harari « la coopération sociale est la clé de notre survie et de notre reproduction »1, au cœur de celle-ci réside notre capacité à prendre des décisions collectives et, bien sûr, à les traduire en réalités.
La réussite des nations démocratiques, ou de leurs échecs, tient dans leur système de décision collective. Or, n’est-ce pas dans leur capacité à prendre, faire prendre et mettre en œuvre des décisions collectives que les dirigeants tirent leur légitimité ? Et la confiance que leur accordent les citoyens ne repose-t-elle pas en grande partie sur cette légitimité ?
Ainsi, le renouvellement de nos modes de décisions collectives est le défi auquel ce colloque a l’ambition d’apporter des pistes de solutions à l’usage des décideurs publics.

PROGRAMME

9h00 –Ouverture par Hughes Renson, vice-président de l’Assemblée nationale.

9h15 –Introduction par Alexandre Malafaye, président de Synopia.

9h30 – 1er Grand TémoinPatrick Bernasconi, président du Conseil économique, social
et environnemental.

9h45 – 1èreTable ronde : La démocratie évoluée est-elle capable de prendre des décisions difficiles ?

La question de la fabrique de la décision collective et de son acceptabilité est au cœur de la gouvernance démocratique. Peut-on encore décider seul et imposer le changement par le haut ? Qu’est-ce qu’une décision « acceptable », et qu’est-ce qui la rend légitime ? Comment mesurer l’acceptabilité et surtout, comment, en son nom, ne pas renoncer à des projets d’intérêt général ? Comment décider en prenant la mesure du temps long face à la « dictature du temps court » ? Autant de questions qui seront posées lors de cette première table ronde. 

  • Hervé Stephan, conseiller à la Cour de cassation, ancien président de Cour d’assises.
  • Didier Le Bret, ancien ambassadeur, associé sénior chez ESLnetwork, Président d’Agence Publics.
  • Jacques Gérault, préfet de Région honoraire.
  • Philippe Coindreau, ancien major général des Armées.
  • ModérationAlexandre Malafaye, président de Synopia.

 11h45 – 2èmeGrand Témoin Jérôme Fourquet, directeur du département « Opinion publique »
de l’Ifop.

12h00 – Déjeuner

 14h00 – 3èmeGrand Témoin Matthieu Niango, normalien et agrégé de philosophie, membre fondateur du mouvement « A Nous la Démocratie ». 

14h15 – La révolution numérique détruit-elle ou enrichit-elle la décision collective ?

Une réflexion complète sur la fabrique de la décision au 21èmesiècle doit interroger les conséquences de la révolution numérique, les mythes qui y sont associés, mais aussi le risque de manipulation par la data, les algorithmes et la communication politique (comme le montre l’exemple des « fake news »). Quel est l’impact de ces nouveaux outils sur la décision collective ? Comment l’ont-ils modifiée ? A travers les témoignages de ses intervenants, cette table ronde posera notamment la question de l’équilibre entre la diversité des modes de décision collective et l’exigence d’efficacité des décisions publiques.

  • Carine Dartiguepeyrou, politologue, chercheur et conférencière.
  • Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro et éditorialiste.
  • Florent Parmentier, responsable du Laboratoire d’innovations publiques de Sciences Po et chercheur-associé au Centre HEC de géopolitique.
  • Cyril Lage, président de Cap collectif et de Parlement et Citoyens.
  • Véronique Reille-Soult, CEO de Denstu Consulting.
  • Modération: Fabrice Lorvo, avocat, administrateur de Synopia.

15h45 – Pause

16h00 – Décision collective : les autres continents sont-ils plus efficaces que l’Europe ?

Face à l’enjeu et aux difficultés inhérentes à la prise de décision collective en France, mais aussi en Europe, il nous faut regarder ce qui se passe ailleurs. Comment dans l’histoire les sociétés ont-elles adapté leurs modes de décisions collectives aux évolutions majeures auxquelles elles ont été confrontées ? Des pays comme la Chine ou les USA s’y prennent-ils différemment de l’Europe ? Leurs processus et leurs méthodes sont-ils plus efficaces que les nôtres ? Et si oui, leurs modèles sont-ils importables en Europe ou en France et à quelles conditions?

  • Paul Charon, sinologue, Ministère des Armées.
  • Pascal Picq, paléoanthropologue et maître de conférences au Collège de France.
  • Maud Quessard, maître de conférence des universités / chercheur États-Unis à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM).
  • Dominique Lamoureux, directeur Ethique et Responsabilité d’Entreprise de Thales.
  • Modération: Jérôme Cathala, secrétaire général adjoint de France télévision
    et directeur des relations de coopération internationale.

17h30 – Conclusion par Alexandre Malafaye, président de Synopia.

Vendredi 23 novembre
de 09h00 à 18h00
Lieu : 126 rue de l’Université
Assemblée Nationale
75007 Paris
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @Jacky_Isabello:LethinktankSynopia,seullauréatfrançaisduForumdeParissurlaPaix https://t.co/dFYFHRiJwV @SynopiaFr 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @ValerieNegrier:A voir, la chronique de @reillesoult #DentsuConsulting et son analyse de l'actualité à travers les réseaux sociaux… https://t.co/haYoPOhxGR 
Alexandre Malafaye  @AlexMalafaye
RT @CharlotteTomaka:Auj dans #politique sur ⁦@France24_fr⁩ Mouvement des #GiletsJaunes : L'exécutif en pleine tempête avec ⁦… https://t.co/J2FlraNQWY 

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS