20 octobre 2020 – « Comment la crise malienne affecte-t-elle la stabilité du Sahel ? », sur ZOOM

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Revoir la conférence : podcast disponible sur Youtube !

Après la révolution touarègue de 2012 suivie du coup d’État, le Mali est entré dans une crise politique, sociale et sécuritaire qui a abouti par un nouveau coup d’État en août dernier.

Comme en 2012, il semblerait que la transition se déroule « paisiblement », avec un nouveau président civil au gouvernement. Toutefois, les causes de cette crise restent difficiles à identifier.

Lors de cette conférence, nous discuterons des facteurs déterminants qui ont conduit le gouvernement malien à tomber pour la deuxième fois en 8 ans, notamment la corruption politique, les tensions communautaires et le djihadisme.

Dans la mesure où la France, l’Europe et la Communauté internationale sont présentes depuis 2013, il est crucial de comprendre pourquoi la situation a pu s’aggraver. Il est également central de comprendre comment ces événements se répercutent sur la région du Sahel, en particulier la zone du Liptako Gourma. En effet, les positions du nouveau gouvernement malien affecteront-elles le G5 Sahel et l’opération Barkhane ?

En bref, comment ce changement de gouvernance va-t-il impacter la région du Sahel économiquement, socialement, politiquement et sécuritairement ?

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Twitter

AlexMalafaye @AlexMalafaye
RT @brutofficiel:"Ils ne nous ont pas informés qu'il y avait des matières explosives…" Le 4 août 2020, 10 de ses collègues pompiers… https://t.co/EiMMgC5wwx
RT @gkierzek:Qqs mois après, rien n’a changé (et je ne change rien)… «Il est urgent de vivre et de revivre plus sereinement avec… https://t.co/ryRI0KJyKQ
RT @gkierzek:Crise aux urgences : "Il faut revenir à un modèle de proximité et d'humanité" https://t.co/89xZarezYW via @boylandry
RT @BFMTV:William Dab, épidémiologiste et ancien Directeur Général de la Santé: "On n'a jamais rendu obligatoire un vaccin do… https://t.co/MMxx4VwOLl
RT @gkierzek:«Le passe sanitaire pourrait aggraver l'épidémie» https://t.co/zj8HmCypup via @Le_Figaro
Load More...
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS