Actes du colloque du 17 octobre 2016 à l’Assemblée nationale

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS

Quelles solutions pour améliorer l’efficacité de l’État et renouer le lien démocratique ?

Organisé sous le haut patronage de Jean-Louis COSTES,
Député à l’Assemblée nationale

 Lundi 17 octobre 2016 

En partenariat avec la Fabrique Spinoza et le Forum du Futur.

Face à la crise de défiance qui touche nos institutions et vient frapper de discrédit notre système représentatif et la classe politique dans son ensemble, il devient urgent de repenser nos modes de gouvernance. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de rendre l’État plus efficace, de redonner à la politique la plénitude de son rôle, et d’inclure vraiment les citoyens dans le débat démocratique. La révolution numérique offre à cet effet de nombreuses opportunités. Car le peuple ne veut plus seulement être entendu, il veut être écouté et prendre part à la vie politique. Et il veut des résultats. La situation du pays l’exige. Moderniser nos institutions et rénover les règles du jeu politique constituent une priorité majeure pour nos dirigeants et l’avenir de notre démocratie. Cet enjeu déterminant, et les questions qu’il pose, doivent s’inviter dans le débat de la campagne présidentielle, au meilleur niveau. Ce colloque a pour ambition d’y contribuer.

Le colloque portait sur les nouvelles formes et solutions de gouvernance publique et se déclinait en 4 tables rondes :

Table ronde 1 – Renouvellement de la classe politique : entre mythe et nécessité

  • Jérôme Fourquet, directeur du département opinion publique de l’Ifop
  • Laurent Grandguillaume, député à l’Assemblée nationale
  • Pierre Jacquemain, ancien conseiller de Myriam El Khomri et rédacteur en chef de la revue Regards
  • Emmanuel Jaffelin, philosophe et écrivain
  • Robin Rivaton, essayiste et directeur général de Paris Région Entreprises
  • Modérateur : Dominique Scalia, président de l’Observatoire Com Media

Table ronde 2 – Quelles solutions pour un État plus efficient ?

  • Alexandre Malafaye, président de Synopia
  • Général Bertrand Soubelet, général de gendarmerie (2S)
  • Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans-sur-Isère (Drôme) et conseillère régionale
  • Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP
  • Modérateur : Jacky Isabello, co-fondateur et dirigeant de CorioLink

Premier Grand Témoin : Jean-Pierre LETARTRE, Président d’EY en France, CEO d’EY France, Luxembourg, Maghreb

Table ronde 3 – La dynamique citoyenne à travers la civic tech

  • Benjamin des Gachons, dirigeant France de la plateforme Change.org
  • Denis Jacquet, co-fondateur de l’Observatoire de l’Ubérisation
  • Fabrice Lorvo, avocat associé du cabinet FTPA, auteur du livre « Numérique : de la révolution au naufrage ? »
  • Clément Mabi, maître de conférence à l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) et vice-président de Démocratie Ouverte
  • Pierre-Alexandre Teulié, cofondateur et dirigeant de Gov
  • Modératrice : Emmanuelle Ducros, journaliste à L’Opinion.

Table ronde 4 – De la démocratie représentative à la démocratie participative

  • Loïc Blondiaux, professeur de science politique de la Sorbonne
  • Vincent Cespedes, philosophe et essayiste
  • Stéphane Guyot, président du parti du Vote Blanc
  • Béatrix Jounault, secrétaire générale de la Fabrique Spinoza
  • Émile Servan-Schreiber, spécialiste des marchés prédictifs et l’intelligence collective (Hypermind)
  • Modératrice : Armelle Charrier, éditorialiste en politique internationale à France24.

Second Grand Témoin : Didier LE BRET, Diplomate, ancien coordinateur national du renseignement.

Conclusion par Jean de PONTON d’AMÉCOURT

Vous pouvez lire et télécharger les Actes gratuitement EN CLIQUANT ICI pdf-icon

Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS
Facebook
YouTube
LinkedIn
Contact
RSS